GO UP

Monaco Top Voyages - Blog

  /  amérique du sud   /  Machu Picchu et Vallée Sacrée : Voyage au coeur d’une civilisation mythique
Lima, Titicaca, Machu Picchu, Vallée Sacrée- Le Pérou grand angle

Machu Picchu et Vallée Sacrée : Voyage au coeur d’une civilisation mythique

S’élevant à plus de 2400 mètres d’altitude, le Machu Picchu a toujours été un grand sujet de fascination pour les voyageurs. Symbole d’une civilisation aujourd’hui éteinte, cette ancienne cité Inca saura vous faire voyager vers une époque qui semble si lointaine.

Le Machu Picchu, symbole d’une civlisation disparue :

Le Machu Picchu, c’est le symbole de la civilisation Inca. Ayant la forme d’un condor déployant ses ailes, cette cité pleine d’histoire, longue de 530m et large de 200m saura ravir les touristes avec ses 172 constructions différentes. Le Machu Picchu a aussi été classé en tant que l’une des 7 Nouvelles Merveilles du Monde, suite à un vote organisé par la New Open World Corporation.

Comment se rendre au Machu Picchu :

Situé à 130 kilomètres de Cuzco, ancienne capitale des Incas et plus grande ville à proximité, le Machu Picchu est accessible de plusieurs façons. En effet, il existe différents chemins de randonnée, comme le Chemin de l’Inca  le plus utilisé. A noter qu’il ne peut être parcouru qu’à l’aide d’une agence de voyage. Il existe aussi un bus qui part de Aguas Calientes, un village situé à 400m du site, et qui rejoint le Machu Picchu. En revanche, aucune route ne dessert Aguas Calientes. Il faudra donc marcher ou utiliser le train au départ d’Ollantaytambo ou de Santa Teresa pour atteindre le village.

La Vallée de l’Urubamba : Vallée sacrée des Incas :

Cependant, le Machu Picchu n’est pas le seul vestige de la civilisation Inca au Pérou, même s’il est le plus célèbre. En effet, près de Cuzco, il existe une vallée particulière : La Vallée sacrées des Incas. C’est ainsi que l’on surnomme la Vallée de l’Urubamba, qui dispose de nombreuses ruines de sites Incas.

Pisac et Yucay : symboles de l’ingéniosité Inca :

Tout d’abord, le village de Pisac est l’un des sites archéologiques les plus importants de la vallée. Ses ruines, situées sur une colline à l’entrée de la vallée ont toujours fascinés les archéologues. La principale hypothèse concernant Pisac est que le village servait à défendre l’entrée sud de la vallée contre d’éventuels envahisseurs. Ensuite, Yucay, qui faisait office de résidence d’été des empereurs Incas. Ce site dispose peut-être du système de terrasses et d’irrigation le plus impressionnant de l’ancien empire Inca, avec Pisac et Ollantaytambo.

Chichubamba : la demeure de l’empereur :

Chichubamba est aussi un des gros lieux d’intérêt de la Vallée Sacrée des Inca. Exemple parfait d’archéologie précolombienne, ce temple fit office de résidence pour le dernier empereur Inca, Huayna Capac.

Ollantaytambo : place forte de la résistence Inca :

Ollantaytambo, en plus d’être le point de départ du train à destination de Aguas Calientes, était aussi une forteresse Inca. Théâtre de nombreuses batailles entre Inca et conquistadors, Ollantaytambo fut le siège de la résistance Inca après la chute de Cuzco. Aujourd’hui encore, ce village a su conserver des bâtiments, des rues, et des patios hérités de l’architecture inca.

La Vallée Sacrée, maison de nombreux sites naturels :

Il existe de nombreux vestiges de la civilisation Inca dans la Vallée Sacrée. Mais la vallée abrite aussi des très beaux sites naturels. Comme la quebrada de Pumahuanca, abritant de nombreuses plantes endémiques et les fameux queñas, les arbres les plus haut du monde. Les salines de Maras sont aussi un exceptionnel site naturel. Site qui a su être exploité par les communautés paysannes environnantes pour ses ressources naturelles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.