Tourisme et animaux rares en Amérique du Nord

Tourisme et animaux rares en Amérique du Nord

Bienvenue dans notre nouvelle série d'articles sur un thème un peu particulier, mais dont il faut parler: la perte de la bio diversité. Pour ce faire, le Blog de MTV vous proposera, de temps à autre, des animaux rares qui méritent le détour !

Commençons par les USA et le nouveau continent :

Les voyages sont souvent l'occasion de moment de détente, de faire du sport, mais aussi de découvrir un nouvel environnement. Si on relie souvent l'exploration du pays visité à ses lieux et son histoire, les amoureux de la nature, et les curieux en général, seront également enclin à découvrir la faune locale. D'autant plus que certains animaux rares sont en voie de disparition, le moment idéal pour en faire la découverte.

L'Amérique du Nord, et ses animaux rares

Voici un lieu qui s'avère extrêmement riche sur le plan de la faune, avec un climat et une végétation très différente de celle de climat plus méridionale et européen. Ainsi, en marge de la découverte de l'histoire et de l'architecture des grandes villes du nord des Etats Unis, et celle du Canada notamment, l'exploration de certains lieux permettra de faire la rencontre avec des animaux rares.

Des animaux typiques

Le bison des bois est le plus gros mammifère d'Amérique du Nord, et il est protégé par en raison de sa rareté. A ne pas confondre avec le bison des plaines, une espèce qui a failli disparaître mais demeure présente sur le continent.

Il faudra se rapprocher du pôle nord pour avoir la chance de rencontrer un ours polaire, un carnivore qui fait lui aussi l'objet d'une protection car il est en voie d'extinction. Mais il ne se trouve que dans cette partie du monde, il serait dommage de ne pas profiter de l'aubaine pour le voir de près.

Le caribou est un animal emblématique du Québec et de l'Alaska, qui vaut vraiment le coup d'oeil dans le milieu enneigé pour lequel il est parfaitement adapté.

Autre animal dont la zone de vie est uniquement l'Amérique du Nord, et le Canada en particulier, le grizzli. Ce gros ours brin a la particularité de pouvoir courir très vite (66 kilomètres heure) et un odorat qui lui permet de sentir une charogne à plusieurs kilomètres à la ronde. Sa raréfaction est également une préoccupation majeure.

Prêt pour le grand froid ?

Afin de pouvoir découvrir certaines espèces, il faudra se rapprocher du pôle Nord et, en plus d'avoir un panorama assez unique, il sera dès lors de faire la rencontre avec des espèces qui se maintiennent malgré le braconnage, le réchauffement climatique et la pollution de plus en plus forte de l'environnement.

Outre l'ours polaire, le pingouin torda, aussi appelé petit pingouin, est une espèce spécifique à la région d'Amérique du Nord. Vivant en colonie, le spectacle de ses grands regroupements est sublime, tout comme leur faculté à s'être adapté à leur environnement, même sur le plan physique, l'oiseau changeant de couleur de tête l'hiver.

En milieu aquatique, la découverte des loutres, des phoques (ou éléphants des mers) et des baleines à bosse est également une étape qui mérite d'être effectué, tant ces espèces sont majestueuses et rares en d'autres lieux.

Enfin, n'oublions pas non plus l'essence du Far West. A ce propos, l'équipe de MTV vous propose une plongée dans une aventure légendaire au début du siècle, dans un ranch vieux comme le far west !
Voilà, en espérant que cet article vous ait donné envie de découvrir différemment les Amériques !

No Comments Yet.